Gilets Jaunes - Second Appeal from Commercy
29 December 2018

 

 

1.   Deuxième appel de Commercy : l'assemblée des assemblées !

2.   Notre deuxième appel s'adresse :

3.   A tous les Gilets Jaunes. A toutes celles et ceux qui ne portent pas encore le gilet mais qui ont quand même la rage au ventre.

4.   Cela fait désormais  plus de six semaines que nous occupons les ronds-points, les cabanes, les places publiques, les routes et que nous sommes présents dans tous les esprits et toutes les conversations.

5.   Nous tenons bon !

6.   Cela faisait bien longtemps qu'une lutte n'avait pas été aussi suivie, aussi soutenue, ni aussi encourageante !

7.   - Encourageante car nos gouvernants ont tremblé et tremblent encore sur leur piédestal

8.   - Encourageante car ils commencent à concéder quelques miettes.

9.   - Encourageante car nous ne nous laissons désormais plus avoir par quelques os à ronger.

10.    - Encourageante car nous apprenons toutes et tous ensemble à nous respecter, à nous comprendre, à nous apprécier, dans notre diversité. Des liens sont tissés. Des modes de fonctionnement sont essayés. Et ça, ils ne peuvent plus nous l'enlever.

11.    - Encourageante aussi, car nous avons compris qu'il ne faut plus nous diviser face à l'adversité. Nous avons compris que nos véritables ennemis, ce sont les quelques détenteurs d'une richesse immense qu'ils ne partagent pas : les 500 personnes les plus riches de France ont multiplié par 3 leur fortune depuis la crise financière de 2008, pour atteindre 650 milliards d'€!!! Les cadeaux fiscaux et sociaux faits aux plus grandes sociétés s'élèvent également à plusieurs centaines de milliards par an. C'est intolérable !

12.    - Encourageante enfin, car nous avons compris que nous étions capables de nous représenter nous mêmes, sans tampon entre les  puissants et le peuple, sans partis qui canalisent les idées à leur seul profit, sans corps intermédiaires davantage destinés à amortir les chocs, à huiler le système, plutôt qu'à nous défendre.

13.    Nous pleurons aujourd'hui les victimes de la répression, plusieurs morts et des dizaines de blessés graves. Maudits soient ceux qui ont permis cela, mais qu'ils sachent que notre détermination est intacte, bien au contraire  !

14.    Nous sommes fiers de ce chemin accompli si vite et de toutes ces prises de conscience qui sont autant de victoires sur leur système écrasant.

15.    Et nous sentons très bien que cette fierté est partagée  par énormément de gens.

16.    Comment pourrait-il en être autrement, alors que ce système et ce gouvernement qui le représente n'ont de cesse de détruire les acquis sociaux, les liens entre les gens, et notre chère planète ?

17.    Il nous faut donc continuer, c'est vital. Il nous faut amplifier ces premiers résultats, sans hâte, sans  nous épuiser, mais sans nous décourager non plus. Prenons le temps, réfléchissons autant que nous agissons.

18.    Nous appelons donc toutes celles et ceux qui partagent cette rage et ce besoin de changement,  soit à continuer à porter fièrement leur gilet jaune, soit à l'enfiler sans crainte.

19.    Il faut désormais nous rassembler partout, former des assemblées citoyennes, populaires, à taille humaine, où la parole et l'écoute sont reines.

20.    Des assemblées dans lesquelles, comme à Commercy, chaque décision est prise collectivement, où des délégués sont désignés pour appliquer et mettre en musique les décisions. Pas l'inverse ! Pas comme dans le système actuel. Ces assemblées porteront nos revendications populaires égalitaires, sociales et écologiques.

21.    Certains s'autoproclament représentants nationaux ou préparent des listes pour les futures élections.  Nous pensons que ce n'est pas le bon procédé, tout le monde le sent bien, la parole, notre parole va se perdre dans ce dédale ou être détournée, comme dans le système actuel.

22.    Nous réaffirmons ici une fois de plus l'absolue nécessité de ne nous laisser confisquer notre parole par personne.

23.    Une fois ces assemblées démocratiques créées, dans un maximum d'endroits, elles ouvriront des cahiers de revendications.

24.    Le gouvernement a demandé aux maires de mettre en place des cahiers de doléances dans les mairies. Nous craignons qu'en faisant ainsi nos revendications soient récupérées et arrangées à leur sauce et qu'à la fin, elles ne reflètent plus notre diversité. Nous devons impérativement garder la main sur ces moyens d'expression du peuple ! Pour cela, nous appelons donc à ce qu'ils soient ouvert et tenus par les assemblées populaires !

25.    Qu'ils soient établis par le peuple et pour le peuple !

26.    Depuis Commercy, nous appelons maintenant à une grande  réunion nationale des comités populaires locaux.

27.    Fort du succès de notre 1er appel, nous vous proposons de l'organiser démocratiquement, en janvier, ici à Commercy, avec des délégués de toute la France, pour rassembler les cahiers de revendications et les mettre en commun.

28.    Nous vous proposons également, d'y débattre tous ensemble des suites de notre mouvement.

29.    Nous vous proposons enfin de décider d'un mode d'organisation collectif des gilets jaunes, authentiquement démocratique, issu du peuple et respectant les étapes de la délégation.

30.    Ensemble, créons l'assemblée des assemblées, la Commune des communes.

31.    C'est le sens de l'Histoire, c'est notre proposition. 

32.    VIVE LE POUVOIR AU PEUPLE, PAR LE PEUPLE, ET POUR LE PEUPLE !

 

1. Second Appeal from Commercy: The Assembly of assemblies!

2. Our second appeal is aimed:

3. To all Yellow Vests. To all those who do not yet wear the vest but who are still deeply angry.

4. For more than six weeks we have occupied roundabouts, huts, public squares, roads and we have been in everyone’s mind and conversations.

5. We are still here!

6. It has been a long time since a struggle had gathered so many people and has been so supported and encouraging!

7. Encouraging because our rulers were shaken and are still trembling on their pedestal.

8. Encouraging because they have begun to concede a few crumbs.

9. Encouraging because we are no longer fooled by the few bits given to us.

10. Encouraging because we are all learning together to respect each other, to understand each other, to appreciate each other in our diversity. We are creating connections with each others. Ways of working are tried out. These are things they can not take away from us.

11. Encouraging too, because we have understood that we must no longer be divided in front of adversity. We have understood that our real enemies are the few owners of an immense wealth they do not share: the fortune of the 500 richest people in France is 3 times superior since the financial crisis of 2008, reaching €650 billion!!! Tax and social gifts to largest corporations also amount to hundreds of billions a year. It's intolerable!

12. Finally, it is encouraging, because we understood that we are able to represent ourselves, without a buffer between the powerful and the people, without parties who channel ideas to their sole benefit, without intermediate bodies designed to cushion shocks, to oil the system, rather than defend ourselves.

13. Today we mourn the victims of repression, several deaths and dozens of serious injuries. We are cursing those who allowed this. They should know that our determination is intact, quite the opposite!

14. We are proud of what we have achieved so quickly and of all the things we have come to realise. These are victories against their dominating system.

15. And we really feel that this pride is shared by a large number of people.

16. How could it be otherwise, when this system and this government which represents it have constantly been destroying our social gains, relations between people and our dear planet?

17. We must therefore continue, it is vital. We must amplify these first results, without haste, without exhausting ourselves, without getting discouraged either. Let's take the time, let's think as much as we do.

18. We therefore call on all those who share this rage and this need for change, either to continue to wear their yellow vest proudly, or to start wearing it without fear.

19. We must now get organised everywhere, create citizen, popular assemblies on a human scale, where talking and listening are gold.

20. Assemblies in which, as in Commercy, each decision is taken collectively, where delegates are appointed to apply and implement decisions. Not the opposite! Not like in the current system. These assemblies will carry our popular egalitarian, social and ecological demands.

21. Some people have proclaimed themselves national representatives or are preparing lists for future elections. We think that this is not the right process.  Everyone feels it, our voice will be lost in this maze or be diverted, as in the current system.

22. We reaffirm once again the absolute necessity of not allowing anyone to confiscate our voice.

23. Once these democratic assemblies are created, in as many places as possible, they will open a list of demands.

24. The government has asked mayors to put in place “registers of complaints” in town halls. We feared that by doing so our demands will be ripped off and rearranged in their own way and that, in the end, they will no longer reflect our diversity. We must imperatively keep our hands on these means of expression of the people! For this reason, we call for them to be opened and held by the people's assemblies!

25. They must be defined by the people and for the people!

26. From Commercy, we are now calling for a large national meeting of local people's committees.

27. On the strength of the success of our first appeal, we propose to organize it democratically, in January, here in Commercy, with delegates from all over France, to collect the demands and put them in common.

28. We are also proposing to discuss together the future of our movement.

29. Finally, we propose to decide on a collective organization of yellow vests, authentically democratic, coming from the people and respecting the stages of delegation.

30. Together, let's create the Assembly of assemblies, the Commune of communes.

31. This is the sense of History, it is our proposal.

32. LONG LIVE THE POWER OF THE PEOPLE, BY THE PEOPLE, AND FOR THE PEOPLE!

HOME